disparate

disparate

disparate [ disparat ] adj. et n. f.
• 1655; lat. disparatus « inégal »
I Adj. Qui n'est pas en accord, en harmonie avec ce qui l'entoure; dont la diversité est choquante. discordant, divers, hétéroclite, hétérogène. Couleurs, ornements disparates qui jurent. « Nous avons étalé jusqu'ici sur la table des éléments variés et singulièrement disparates » (Siegfried).
Dont les éléments sont disparates. Un mobilier disparate.
II N. f. (fin XVIIe; esp. disparate n. m.) Vx ou littér. Défaut d'harmonie, dissemblance choquante (entre deux ou plusieurs choses). différence, disparité. « Il y avait en moi de telles disparates, ma condition d'écolier formait avec mes dispositions morales des désaccords si ridicules » (Fromentin). ⊗ CONTR. Assorti, harmonieux, homogène. — Conformité, harmonie, unité.

disparate adjectif (latin disparatus, différent) Qui produit un effet discordant par les éléments divers qui le constituent : Un mobilier disparate. Composé d'éléments hétérogènes : Une société disparate.disparate (synonymes) adjectif (latin disparatus, différent) Qui produit un effet discordant par les éléments divers qui...
Synonymes :
Contraires :
Composé d'éléments hétérogènes
Synonymes :
- hétéroclite
- hétérogène
- mélangé
Contraires :
- homogène
disparate nom féminin ou masculin Littéraire. Manque d'accord, d'harmonie ; contraste choquant. ● disparate (difficultés) nom féminin ou masculin Genre Le mot était naguère féminin. L'usage est aujourd'hui hésitant sur le genre, et l'on rencontre de plus en plus souvent un disparate, du disparate. Recommandation Dans l'expression soignée, en particulier à l'écrit, préférer le féminin.

disparate
adj. Qui ne forme pas un ensemble harmonieux. Vêtements disparates.

⇒DISPARATE, adj. et subst. fém.
I.— Adjectif
A.— [En parlant de deux ou plusieurs obj. concr., de deux ou plusieurs pers.] Qui n'est pas en accord, en harmonie avec son entourage; qui tranche fortement sur lui et produit un contraste choquant, désagréable ou bizarre. Éléments, pièces disparates; êtres, choses, objets disparates. Synon. confus, discordant, divers. Toutes les granges ont vomi dans les rues étroites les engins les plus disparates, les voitures neuves et les vieux chars (SAINT-EXUP., Pilote guerre, 1942, p. 318) :
1. J'écris ces lignes dans le vieux salon de Malagar, où l'on n'a point cherché à faire le vide, mais où, au contraire, les ventes, les héritages, les partages ont amené des quatre coins de ma famille les meubles les plus disparates. C'était ce que ma mère appelait un « fourre-tout ». Il n'est pas une maison d'un de mes grands-parents qui, avant de disparaître, n'ait laissé ici quelques épaves.
MAURIAC, Journal 1, 1934, p. 67.
[En parlant de réalités abstr.] Un composé de notions littéraires disparates et mal rejointes (PAULHAN, Fleurs Tarbes, 1941, p. 204).
Spéc., LOG. [En parlant de deux concepts] ,,Qui ne sont ni dans le rapport de genre à espèce, ni dans le rapport d'une espèce à une autre espèce d'un même genre`` (LAL. 1968).
B.— [En parlant d'un groupe, d'un ensemble] Formé d'éléments divers très dissemblables, qui ne sont pas assortis. Un couple disparate. Synon. hétéroclite, hétérogène. Jamais ménage plus disparate ne s'entendit mieux. L'aîné avait beau maigrir (...) le cadet avait beau engraisser (...) ils s'aimaient dans leur mère commune (ZOLA, Ventre Paris, 1873, p. 644). Des cargos rouillés (...) le pont encombré, envahi de cordages et d'un fouillis disparate (VAN DER MEERSCH, Empreinte dieu, 1936, p. 94) :
2. Des vignerons de Bourgogne; des laboureurs kabyles en guenilles, coiffés d'une chechia rouge; des terrassiers mahonais, les jambes nues, des Maltais; des Lucquois; tout un peuple disparate, difficile à conduire.
A. DAUDET, Lettres de mon moulin, 1869, p. 212.
SYNT. Un amalgame, un assemblage, une matière disparate; une foule, une société disparate.
II.— Subst. fém. Manque d'accord, défaut d'harmonie, contraste, dissemblance choquante (entre deux, plusieurs choses ou personnes). Mon grand-oncle était trop artiste pour se permettre la moindre disparate. Tout chez lui était du même style Louis XIV (SAND, Hist. vie, t. 2, 1855, p. 312) :
3. Celui qu'obsède la disparate enclose dans chaque objet, et qui veut y voir une des clefs de la nature, ne méditera-t-il pas sur la tendresse humaine, qui est à la fois le comble de l'inquiétude et le comble du repos?
MONTHERLANT, Les Lépreuses, 1939, p. 1466.
Rem. Ac. 1798-1932 donne le subst. disparate au fém. seulement, mais on rencontre souvent ce mot au masc. ds la docum. et Balzac notamment écrit : ,,Votre prote a laissé disparate féminin, il est masculin`` (Corresp., 1838, p. 425). Le disparate des choses, du monde. C'était chez elle [Mme Verdurin] une collection de chauffe-pieds, de coussins, de pendules, de paravents, de baromètres, de potiches, dans une accumulation de redites et un disparate d'étrennes (PROUST, Swann, 1913, p. 205).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1741 adj., « qui offre une dissemblance choquante avec ce qui l'entoure » (Père ANDRÉ, Essai sur le beau, 3e disc. ds DG); 2. 1791 subst. « contraste choquant » (VOLNEY, Ruines, p. 211 : une route de disparates et de contradictions). Empr. au lat. class. disparatus « différent » (aussi subst. : disparatum « proposition contradictoire », terme de rhét.), part. passé adj. de disparare « diversifier »; le choix, pour le subst., de la forme fém. de l'adj., s'explique par l'infl. de disparate « acte extravagant, extravagance », subst. fém. attesté de 1639 (CHAPELAIN, Lettres, éd. Tamizey de Larroque, t. 1, p. 468) à 1798 (Ac.) et empr. à l'esp. disparate « id. ». Fréq. abs. littér. :324. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 229, b) 349; XXe s. : a) 544, b) 667. Bbg. BOULAN 1934, p. 70. — QUEM. 2e s. t. 2 1971 — SPITZER (L.). Literaturblatt für germanische und romanische Philologie. 1921, t. 42, p. 309.

disparate [dispaʀat] adj. et n. f.
ÉTYM. 1655; lat. disparatus « inégal », p. p. de disparare, de dis-, et parare « apprêter », de par, paris « égal »; le substantif a été emprunté à l'esp. disparate (n. m.), dér. du v. disparatar (du lat. disparatum), par l'anc. franç. disparate « acte extravagant ».
———
I Adj. Qui n'est pas en accord, en harmonie avec ce qui l'entoure; dont la diversité est choquante. Discordant, divers, hétéroclite, hétérogène. || Assemblage de sons disparates. Cacophonie. || Couleurs, ornements disparates qui jurent.Dont les éléments sont disparates. || Un mobilier disparate.
1 Ton sentiment et ton langage font avec les siens un effet disparate comme la rencontre de tons criards dans un tableau (…)
G. Sand, François le Champi, Avant-propos, p. 17.
2 (…) le sol était jonché des objets les plus disparates, autour d'une malle béante, à moitié vide.
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 136.
3 Nous avons étalé jusqu'ici sur la table des éléments variés et singulièrement disparates.
André Siegfried, l'Âme des peuples, VII, III, p. 170.
———
II N. f. (Fin XVIIe). Vx ou littér., didact. Défaut d'harmonie, dissemblance choquante (entre deux ou plusieurs choses). Différence, disparité.
4 Un contraste est agréable, une disparate est toujours choquante; en général, on peut appeler disparate une opposition trop forte et trop tranchante; et contraste, une opposition délicate qui ne produit qu'une surprise modérée et un sentiment plus doux et plus profond que violent (…)
Mme de Genlis, Leçons d'une gouvernante, t. II, p. 397.
5 Il y avait en moi de telles disparates, ma condition d'écolier formait avec mes dispositions morales des désaccords si ridicules, que j'évitais comme une humiliation nouvelle toute circonstance de nature à nous rappeler à tous deux ces désaccords.
E. Fromentin, Dominique, VIII, p. 123.
6 Il fut envoyé à Orléans, au 76e régiment d'infanterie, et, grâce à un colonel « intelligent », c'est-à-dire sensible au prestige civil et accessible aux recommandations, ne souffrit pas trop de la disparate entre la caserne et la famille.
A. Maurois, À la recherche de M. Proust, II, III, p. 48.
REM. On emploie souvent le substantif au masculin; on peut alors le considérer comme la substantivation normale de l'adjectif.
7 Jusque-là, comme beaucoup d'hommes chez qui leur goût pour les arts se développe indépendamment de la sensualité, un disparate bizarre avait existé entre les satisfactions qu'il accordait à l'un et à l'autre (…)
Proust, Du côté de chez Swann, Pl., t. I, p. 246.
CONTR. Assorti, harmonieux, homogène, proportionné. — Conformité, harmonie, unité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • disparate — 1. (di spa ra t ) s. f. Terme vieilli. Incartade, action capricieuse et déraisonnable. •   Quelle disparate je vais faire !, SÉV. 388. •   Ce sont ces disparates là qui font que je vous crains près de moi, MAINTENON Lettre à d Aubigné, 25 oct.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • disparate — is in regular use in two main meanings, (1) ‘essentially different or diverse in kind’ (disparate cultures, disparate elements, disparate groups, disparate styles) and (2) ‘unequal’ (people of disparate ages / countries of disparate size). The… …   Modern English usage

  • disparate — sustantivo masculino 1. Cosa absurda, equivocada o irreflexiva: No decía más que disparates. Dejar al niño solo ha sido un dis parate. ¡Cómo lo vea por la calle, soy capaz de hacer un dis parate! 2. (no contable) Uso/registro: coloquial. Exceso,… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • disparate — I adjective aberrant, atypical, clashing, conflicting, contradictory, contrasting, departing from, deviating, different, differentiated, differing, digressive, disagreeing, discordant, discrepant, disproportionate, dissimilar, distinct,… …   Law dictionary

  • disparate — DISPARATE. s. f. Mot emprunté de l Espagnol. Écart, inégalité, manque de rapport ou de suite dans la conduite ou, dans les discours. Quelle disparate! Étrange disparate. Il n y a point de disparates sans inégalités, mais il peut y avoir des… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Disparate — Dis pa*rate, a. [L. disparatus, p. p. of disparare to part, separate; dis + parare to make ready, prepare.] 1. Unequal; dissimilar; separate. [1913 Webster] Connecting disparate thoughts, purely by means of resemblances in the words expressing… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • disparate — ► ADJECTIVE 1) essentially different in kind; not able to be compared. 2) containing elements very different from one another: a culturally disparate country. DERIVATIVES disparately adverb disparateness noun. ORIGIN from Latin disparare to… …   English terms dictionary

  • disparate — c.1600, unlike in kind, from L. disparatus, pp. of disparare divide, separate, from dis apart (see DIS (Cf. dis )) + parare get ready, prepare (see PARE (Cf. pare)); meaning influenced by L. dispar unequal, unlike. Relat …   Etymology dictionary

  • disparate — s. m. 1. Tolice; despropósito, desatino; absurdo. 2.  [Galicismo] Disparidade. 3.  [Brasil] Grande quantidade …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • disparate — diverse, divergent, *different, various Analogous words: Unconsonant, incompatible, incongruous, discrepant, discordant, inconsistent: *distinct, separate Antonyms: comparable, analogous Contrasted words: similar, *like, parallel …   New Dictionary of Synonyms

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”